L’arthrose

Qu’est-ce que c’est?

L’arthrose est la dégradation du cartilage d’une ou de plusieurs articulations. Le cartilage joue habituellement un rôle de « coussin » entre les os, minimisant la friction entre ceux-ci lors des mouvements. Lorsque le cartilage s’effrite, les os de l’articulation touchée sont de plus en plus en contact l’un contre l’autre. À la longue, la friction directe entre les os endommage la couche d’os normalement recouverte par le cartilage et cause de la douleur.

L’arthrose est relativement fréquente : un adulte sur trois en souffre. Par contre, ce sont les personnes âgées de plus de 55 ans qui sont le plus à risque d’en être atteintes. Le genou est l’articulation la plus touchée par l’arthrose.

 

Symptômes

Les symptômes sont le plus souvent locaux, c’est-à-dire qu’ils ne s’étendent qu’à l’articulation atteinte d’arthrose.

  • Douleur : elle a tendance à augmenter avec le mouvement et diminuer au repos. Elle peut aussi apparaître suite à une longue période d’inactivité. La douleur peut varier grandement, passant de diffuse et tolérable à de courts pics de douleur intense.
  • Diminution du mouvement : l’articulation touchée risque de perdre graduellement son amplitude de mouvement. Ceci est dû au fait que les surfaces osseuses sont modifiées par la friction des os directement l’un contre l’autre. De plus, les muscles peuvent se spasmer en réponse à la douleur, ce qui limite également le mouvement.
  • Raideur : l’articulation touchée est habituellement plus raide le matin.
  • Sons : comme les os sont en contact direct, les mouvements de l’articulation produisent plus souvent des craquements.

 

Comment la physiothérapie peut vous aider

  • Conseils : pour vous permettre de bien comprendre votre condition et vous aider à la gérer au quotidien.
  • Thérapie manuelle : elle permet d’augmenter l’amplitude de mouvement de l’articulation touchée.
  • Exercices personnalisés : ils permettent de mobiliser l’articulation de manière sécuritaire, de façon à augmenter les amplitudes de mouvement.
  • Assouplissement musculaire : pour diminuer les spasmes musculaires et regagner de la souplesse.
  • Glace et courants électriques : ils permettent de diminuer momentanément la douleur.